Activités passées

La Fondation Universitaire organise régulièrement des activités pour les membres du Club. Dans la présente rubrique un bref rapport est donné de quelques activités passées.

 - (23 mar 2018 - 20:00)

Nous offrons à nos membres de bonnes places à prix réduit pour le Concert de gala de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth ( BOZAR, vendredi 23 mars 2018).

Concert avec les Solistes de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, Sophie Koch, l'Orchestre Symphonique d'Anvers, la chorale Octopus et Bart Van Reyn.

Programme: Stabat Mater de Rossini et Arias de Mozart.

 - (21 mar 2018 - 12:30)

Mercredi 21 mars 2018 à 12h30 .: Déjeuner-débat "Thirty years student mobility in Europe, thanks to ERASMUS" ( en anglais ) avec Mrs Sophia Eriksson,director for Youth, Education and Erasmus+ at the European Commission, et Pr. Dr. Jan De Groof, professeur au Collège d'Europe et à l'Université de Tilburg.

The key element of the lunch debate concerns the higher education policy in the EU. A dynamic mobilisation of education is required to build a more united, inclusive, prosperous and democratic Europe. Which role can the EU play ? Will the necessary financial means be allocated to this policy ?

Erasmus (since 1987) has contributed, through student exchange programs, to a better understanding of the European Union, its history and diversity and to a raising awareness on the rights granted by European citizenship. Can Erasmus, as part of the higher education policy in the EU, become a homogenizing system in an ethnically and culturally diversified student population ?

These questions are equally important in the context of the ongoing financial discussions on the multi-annual budget 2021-2027 as well as in the Brexit negotiations. 

 - (8 mar 2018 - 18:00)

Visite guidée (F/N) à l'exposition "Fernand Léger. Le Beau est partout" au Bozar le jeudi 8 mars 2018 à 18 h. suivie par un dîner à la Fon,dation UIniversitaire.

BOZAR consacre une exposition à l’un des artistes modernes les plus connus et un observateur passionné d’un siècle bouillonnant, Fernand Léger. Centrées sur la fragmentation et le rythme syncopé d’une société en évolution rapide, ses peintures font fi des conventions artistiques. Le paysage urbain, traversé de véhicules et de machines, était son environnement de prédilection. Avant de devenir peintre, Léger était apprenti architecte et toute sa vie, il a gardé une relation particulière avec l’architecture. Il partageait la fascination des poètes d’avant-garde pour les nouvelles formes de communication visuelle comme la publicité et la typographie. Il était ébloui par Charlie Chaplin et le cinéma et, à travers sa carrière, Léger a travaillé avec des réalisateurs, des chorégraphes et des compositeurs, concevant décors et costumes. Cette exposition remarquable vise à présenter toutes les facettes de ce géant du XXe siècle. L’exposition « Fernand Léger. Le Beau est partout » a été conçue et organisée par le Centre Pompidou-Metz en partenariat avec BOZAR, Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Elle a été réalisée avec le soutien exceptionnel du Centre Pompidou, Musée national d'art moderne - Centre de création industrielle.

 - (6 mar 2018 - 12:30)
Déjeuner-débat : "Quelle importance le patrimoine culturel a-t-il pour nos villes et paysages ?" (N) par Sneska Quaedvlieg-Mihailovic, Secrétaire générale d’Europa Nostra, "The Voice of European Heritage". 
Sneska Quaedvlieg-Mihailovic est une personnalité des plus active dans la reconnaissance du patrimoine culturel par les institutions européennes et les Etats-membres. Notamment par la désignation de 2018 "Année du patrimoine culturel européen" (inaugurée à Milan devant 800 invités). Organisation des prix européens du Patrimoine (quatre catégories). Alliance des ONG concernées par le patrimoine. Campagne pour les monuments en péril, entre autres en Belgique. Sneska Quaedvlieg-Mihailovic est d’origine serbe et parle plusieurs langues, parmi lesquelles le néerlandais, langue choisie pour son introduction.
 - (1 mar 2018 - 12:30)

Jeudi 1er mars 2018 à 12.30 h. : Déjeuner-débat (F) " Vitalité et Nutrition. Bien manger pour savourer la vie à tous les âges " avec le prof. Corinne Hubinont et Mme. Françoise De Keuleneer

Nous sommes en grande partie ce que nous mangeons : une nourriture saine et adaptée à nos besoins contribue à notre vitalité dès avant notre naissance et influence notre bien-être tout au long de notre vie. Au cours d’une conversation à bâtons rompus, les 2 conférencières feront le point sur l’impact de la nutrition sur la santé et aborderont les grandes règles d’une alimentation équilibrée. Le déjeuner sera une illustration gourmande des principes abordés.

Corinne Hubinont est médecin obstétricien. Elle est chef de Service associé aux Cliniques Universitaires Saint-Luc à Bruxelles, professeur et responsable de l’unité de recherche en obstétrique à l’UCL. 
Françoise De Keuleneer est consultante, diplômée en nutrithérapie et juriste de formation.
Elles ont publié ensemble Nutrition gourmande autour de la naissance, aux Editions Françoise Blouard.

 - (26 fév 2018 - 12:30)

Déjeuner-débat " Une coordination est-elle envisageable entre aménagement, transport et environnement à Bruxelles et dans la métropole centrale belge ? "(F)  avec B. Périlleux (Directeur-Chef de service, Bruxelles Urbanisme et Patrimoine) et A. Monneaux.

Benoît Périlleux est maître de conférence invité à l'UCLouvain et coauteur de l'ouvrage monumental "Urbanisme aux 19e et 20e siècles. Bruxelles. Histoire de planifier", 496 pages grand format en quadrichromie, Mardaga 2017. Il a été directement associé à la préparation du "Plan régional de développement durable" (PRDD) de la Région de Bruxelles-Capitale. 
Ing. Annabel Monneaux est coordinatrice du Plan régional de mobilité  « Good Move » à Bruxelles-mobilité.

Compte rendu.

 - (1 fév 2018 - 10:30)

Visite guidée (F/N) à l’exposition « Magritte, Broodthaers & art contemporain » au Musée des Beaux-Arts, Place Royale 3 – 1000 Bruxelles, suivie par le déjeuner à la Fondation Universitaire: jeudi 1 février à 10h30.

L’exposition met en évidence cet héritage à travers un dialogue entre les œuvres originales de Magritte et les inspirations d’artistes modernes et contemporains.

Marcel Broodthaers incarne sans doute le mieux cette filiation artistique, dont la réflexion porte à la fois sur le statut de l’objet et sur celui du langage. D'autres artistes comme Andy Warhol, Jasper Johns, Robert Rauschenberg, Ed Ruscha, César, Sean Landers, David Altmejd, George Condo, Gavin Turk renouvellent notre interprétation du grand surréaliste.

Plus de 150 tableaux, sculptures, installations, dessins, photographies, films, documents d’archives, sont rassemblés dans cette exposition unique. L’expérience se prolonge au cœur du Musée Magritte Museum où des créations actuelles dialoguent avec la plus grande collection d’œuvres de Magritte au monde. 

 - (25 Jan 2018 - 17:30)

Les membres du Club de la Fondation Universitaire et leur partenaire étaient cordialement invités au cocktail de Nouvel An le jeudi 25 janvier 2018 à 17h30.

La Fondation universitaire célébrera son 100e anniversaire en 2020. Dans la perspective de cet anniversaire, nous voulons rappeler l'histoire de la Fondation Universitaire dans nos activités. Nous commençons en 2018 avec « l'année Baeck » en 2018, pour honorer notre ancien administrateur-délégué le Prof. dr. Louis Baeck. Dans le courant de l'année 2018 des activités sont organisées pour rappeler divers sujets chers au Prof. Baeck sous la devise " Un voyage dans le village du monde avec le Prof. Baeck ". 

Comme point de départ, un dialogue a été organisé lors du cocktail de Nouvel An avec comme sujet " Money, money, money, ... (une chanson bien connue d'ABBA)  au cours des siècles ". Ce dialogue a été introduit et modéré par le ministre d'état, le professeur Mark Eyskens (KU Leuven). Ont pris la parole :
Prof. dr. Jacqueline Leclercq-Marx (ULB) sur " Monnaie et fausse-monnaie dans l'art roman ",
Prof. dr. Michel Flamée (VUB) sur " Bitcoin of bittere coin ".

 - (23 Jan 2018 - 12:30)

Lundi 23 janvier 2018 : Déjeuner-débat (F/N) "Quelle collaboration franco-allemande pour une Europe nouvelle ?" avec le prof. Luuk van Middelaar, Université de  Leiden, et Ghislain d'Hoop, ambassadeur belge à Berlin. 

Déjeuner-débat organisé, à la suite de la publication récente du livre de Luuk van Middelaar (professeur Université de Leiden et ancien collaborateur du président honoraire du Conseil européen Herman van Rompuy) sur "La nouvelle politique de l'Europe", sur la question : « Quelle pourrait être l'architecture européenne après le Brexit, maintenant que le président Macron, la chancelière Merkel (affaiblie?) et le président de la Commission Juncker sont apparemment prêts à donner à l'Europe un nouvel élan et un nouveau dynamisme ? » Il est particulièrement important d'avoir un aperçu de la situation politique actuelle de l'Allemagne vis-à-vis de l'Europe. M. Ghislain d'Hoop, ambassadeur de la Belgique à Berlin, nous donnera sa vue.

 - (19 déc 2017 - 20:15)

Spectacle de danse avec Thomas Gunzig, Jaco Van Dormael & Michèle Anne Demey - Collectif Kiss & Cry.

Après le triomphe international de Kiss and Cry, tout le monde attendait avec une légère anxiété le second opus du duo Jaco Van Dormael et Michèle Anne De Mey. 
Pari plus que réussi pour le metteur en scène et la chorégraphe qui renouvellent pour l’occasion leur collaboration avec le conteur Thomas Gunzig. On y retrouve cette invention si singulière de la « nanodanse », jusqu’ici limitée aux doigts, amplifiée, magnifiée par la puissance saisissante de la caméra et de l’écran, mais cette fois-ci, c’est tout le corps qui danse et s’alanguit, sensuel, au seuil du suicide, sur l’aria de Scarlatti, Caldo Sangue. 
Quelles images du monde et de la vie surgissent-elles en ces circonstances intimes et tragiques ? Une question que développera aussi, à sa façon, Amor, la création suivante, mais sur un motif et dans un langage encore en évolution.
« Une grande réussite, un véritable tour de force... La danse est omniprésente, comme cœur affectif de l’œuvre et grammaire de base de la fameuse « nanodanse », danse du bout des doigts. » Jean-Marie Wynants, Belgique - Le Soir.
« Le texte, tendre et décalé, de Thomas Gunzig faufile ces séquences entre rêve et réalité en nous guidant sur les nombreuses morts- et résurrections de l’héroïne…avec ce mélange de nostalgie et d’humour qui donne un fil conducteur poétique. En nous vouvoyant, nous public, il nous implique directement dans cet éloge de la vie au seuil de la mort. Du bel ouvrage, ce travail d’équipe. Un doublé triomphal. » Christian Jade, Belgique - RTBF.
« Vous trouverez tout dans ce spectacle estomaquant d’innovation qui plonge dans ce que signifie le fait d’être mortel. Des mains qui flottent sur un étrange noir à un numéro de claquette du bout des doigts, les transitions entre la bande sonore prenante et les accroches de la narration sont simplement « à mourir »… » Jordan Allystair - Torontostage. 
« Un spectacle dédié à la mort ? Peut-être. Mais surtout une véritable ode à la vie quand elle se laisse nourrir par un imaginaire susceptible de susciter un regard neuf sur le réel à travers le filtre ou le philtre qui mêle passé et présent, vécu et rêve, sensations et émotions. » Michel Voiturier, Belgique - Rue du théâtre. 
« Ce cinéma à la Méliès, de coin de table, avec cette nostalgie et ce merveilleux enfantin qui nous enflamment, est le fruit d’un vrai tournagede long métrage. » Guy Duplat et Marie Baudet, Belgique - La libre .
« C’est un hommage à une équipe qui fait naître chaque soir ce spectacle qui semble spontané, immédiat et pourtant tellement précis. Pas de petit accomplissement, pas de soirée ordinaire au théâtre avec Cold Blood » Michael Crabb, Canada - The Star.

Pages