Activités passées

La Fondation Universitaire organise régulièrement des activités pour les membres du Club. Dans la présente rubrique un bref rapport est donné de quelques activités passées.

 - (12 mar 2019 - 12:30)

Déjeuner-débat avec le Pr. Dr. Steven Van Hecke (Vergelijkende en Europese Politiek KU Leuven) et le Pr. Dr. Mario Télo (Département de Science Politique ULB).

Modérateur Pr. Laurent Van Depoele.

Intoduction en anglais, discussion Fr/N/E.

Un débat consacré aux questions suivantes : 

1.  Quelle pourrait être la composition du PE en tenant compte de la perte des sièges britanniques et de la modification de répartition des sièges suite au Brexit. Il est d'ailleurs fort possible que des partis euro-sceptique, populistes et même anti-européens gagneront plus de sièges. Le groupe ADLE jouera-t-il un rôle plus important grâce à la collaboration avec "En Marche" du président Macron? Ces changements probables mettront-ils fin au pouvoir traditionnel des démocrates chrétiens (PPE) et des sociaux-démocrates (SED)? Est-ce que le concept de "Spitzenkandidaten" pourrait être maintenu, compte tenu de l'art. 17§7 du traité UE qui pourrait théoriquement créer un conflit entre le Conseil européen et le PE ?

2.  Quelles sont les positions des différents partis politiques européennes par rapport aux questions clés qui domineront la politique européenne au cours des cinq prochaines années: migration, climat, écologie et politique économique et sociale, politique étrangère et politique de défense, évolution vers une Europe à géométrie variable, modifications du processus décisionnel ....?

 - (31 Jan 2019 - 17:30)

Les membres du Club de la Fondation Universitaire et leur partenaire ont été invités au cocktail de Nouvel An le jeudi 31 janvier 2019 à 17h30.

À l'occasion du cocktail la fin de la première guerre mondiale "La Grande Guerre" a été commémorée par un discours par le prof. Sophie De Schaepdrijver, intutilé " Les enjeux de la “libération”: Europe occidentale et orientale occupées, 1918-1920 ".

Sophie De Schaepdrijver occupe la chaire Walter L. and Helen P. Ferree en histoire d’Europe moderne à la  Pennsylvania State University (É.-U.). Elle est également professeure invitée à la Vrije Universiteit Brussel (2018-2020). Auteure de plusieurs ouvrages couronnés sur la Première Guerre Mondiale, son livre le plus récent est Gabrielle Petit: dood en leven van een Belgische spionne tijdens de Eerste Wereldoorlog (Amsterdam-Anvers, 2018). En 2016, S.M. le roi Philippe lui accorda le titre de baronne.

Brève description du discours
Quarante millions d’Européens vécurent la Première Guerre Mondiale sous un régime d’occupation. De Lille, à l’ouest, à Rostov à l’est, de vastes pans du continent se trouvèrent sous occupation militaire. Entre l’Europe de l’Est et l’Europe de l’Ouest, le vécu d’occupants et occupés se ressemblait sous bien des rapports. Mais l’écart se creuse dès la “libération,” terme qui d’ailleurs ne recouvre pas du tout, loin s’en faut, les mêmes réalités de part et d’autre de l’Europe. Cette brève communication tâche de cerner ce que fut la fin des occupations de guerre pour l’Europe occidentale et orientale.

 - (30 Jan 2019 - 20:00)

Avec la Fondation Universitaire au théâtre "Ouder Kind" de Raven Ruëll et Bruno Vanden Broecke, au Koninklijke Vlaamse Schouwburg, le 30 janvier 2019.

Langue des acteurs: néerlandais. Pas de surtitrage.

Plus d'information:

Un garçon a grandi
Avec des histoires
Des histoires de son père 

Un matin lumineux de janvier
Il se tient
Avec une feuille de papier tremblante 
dans les mains
À la porte du cabinet de travail
de son père 

Il frappe à la porte 
Il entend un profond
et paisible
Oui 
Et entre. 

Quels mots s’imposent lorsque beaucoup de choses de valeur menacent de se perdre ?OUDER KIND est un dialogue sur les liens de sang et l’imagination.

 

 - (24 Jan 2019 - 20:15)

Guerre et térébenthine, de Stefan Hertmans et Jan Lauwers avec la Needcompany

Langue : Fr - Surtitres : Ned/En

Après le succès de La chambre d’Isabella (2004), Jan Lauwers s’attaque à un défi de taille : adapter un texte connu, reconnu, couronné de nombreux prix et écrit par un ami. Le roman de Stefan Hertmans était tiré de vieux cahiers que son grand-père, Urbain Martien, lui avait confiés à sa mort. L’aïeul y avait consigné les différents épisodes de sa vie : une enfance misérable dans le Gand d’avant 1900, les atrocités de la Première Guerre, son amour pour une femme trop tôt décédée, ainsi que ses réflexions d’artiste peintre. Un exutoire et un moyen de sublimer la souffrance.

Jan Lauwers s’approprie cette épopée et offre à la magnifique Viviane De Muynck la colonne vertébrale du spectacle, en lui confiant le rôle de la narratrice. L’évocation du récit se développe ensuite sur une base musicale – le compositeur Rombout Willems a signé la partition pour un trio de piano, violoncelle et violon – chorégraphique et picturale. L’ensemble traduit de façon poignante le réalisme du début du siècle et la violence de la guerre. Tout un monde aujourd’hui disparu.

Informations concernant les parkings : Interparking offre aux spectateurs du Théâtre National un tarif « soirée » dans les parkings Alhambra, De Brouckère et Monnaie (5€, sauf changement).
En semaine, pour tout utilisateur entré après 18h00, le dimanche et les jours fériés, sans restriction.
Des chèques parking sont à retirer à votre arrivée,  à l’entrée du Théâtre National.

 - (19 déc 2018 - 20:00)

Opéra “Don Pasquale” (G. Donizetti)

« Briller me plaît, j’aime plaisanter. » Ainsi s’exprime la coquette Norina, le personnage féminin au centre de Don Pasquale, 64eopéra de Donizetti qui connaît un succès ininterrompu depuis sa création en 1843. En homme de théâtre expérimenté, il a adapté un livret existant sur un sujet comique séculaire : un vieux célibataire veut se marier pour mettre son héritage en sécurité, mais il est contrarié dans son projet, de manière parfois hilarante, par un jeune couple qui pourrait s’en retrouver désavantagé. Tout en recourant aux recettes connues de l’opera buffa, Donizetti a rehaussé cette farce d’une intrigue compacte, de personnages humains et crédibles et de récitatifs mélodieux. Le metteur en scène Laurent Pelly en assaisonne l’humour et la tendresse acerbe d’une dose de surréalisme, dans une production à succès qu’il vient présenter à la Monnaie avec une nouvelle distribution et avec notre directeur musical Alain Altinoglu. De quoi conclure 2018 en beauté !

 - (29 nov 2018 - 17:00)

Visite guidée de l'exposition "Beyond Klimt" au Bozar, suivie d'un dîner de chasse à la Fondation Universitaire.

La fin de la Première Guerre mondiale et de l’Empire austro-hongrois a marqué la reprise d’une série d’évolutions artistiques majeures. Les changements politiques et économiques ont entraîné des migrations d’artistes, ainsi que des idées et perspectives nouvelles. Les artistes ont développé de nouveaux réseaux, se sont rencontrés dans les centres artistiques par le biais d’associations internationales, et ont utilisé les magazines pour communiquer par-delà les frontières politiques. Ils ont placé leur identité artistique avant leur nationalité. Dans cette exposition, découvrez une Europe centrale en pleine mutation à travers les yeux de Gustav Klimt, Josef Capek, Egon Schiele, Oskar Kokoschka, László Moholy-Nagy et 75 autres artistes.

 - (26 nov 2018 - 17:45)

L'exposition propose un aperçu des arts visuels dans l'ancien empire austro-hongrois (KuK) dans la première moitié du XXe siècle et aborde ces aspects sous différents angles.
Elle peut également être visitée pour admirer certains des points forts de Klimt, Kokoschka, Schiele ou d'autres artistes. Mais il est plutôt conçu pour encadrer ces quelques points forts de la production artistique générale d’artistes moins connus dans nos régions.
Cela montre leur engagement social, leurs difficultés économiques, la rareté de leurs ressources, mais aussi leur immense ingéniosité, leurs contacts interculturels et, surtout, la forte pression qui s'exerce progressivement vers la Première Guerre mondiale, dans la reprise après et dans le développement vers une Seconde Guerre mondiale, qui ont grandement influencé leurs thèmes, leur vision et leur conception.
Leur engagement jaillit des murs. Comme le décrivent également les créateurs de cette exposition, celle-ci illustre non seulement l'essor de la modernité dans l'entre-deux-guerres, mais également la répétition de l'histoire jusqu'à nos jours.
Afin de profiter pleinement de l'exercice de méditation, certaines interprétations sont utiles.
C'est pourquoi la Fondation Universitaire organise une réunion d’introduction pour vous apporter des éclaircissements.
Michel Flamée, qui a guidé nos voyages à Prague, à Vienne et à Berlin, présente quelques clés d'accès de cette expérience.

Cet événement a eu lieu le lundi 26 novembre à 17h45 dans les Salons de la Fondation Universitaire, avec apéritif, collation et boisson.

 - (19 nov 2018 - 12:30)

Déjeuner-débat (F/N) : La défense Européenne.

Modérateur  : Prof. Laurent Van Depoele

Keynote : Prof. Sven Biscop, Institut Egmont et Université de Gand, auteur du livre récent " Make Europe great again "

Intervenant : Général-major d’aviation Serge VASSART, Aide de Camp du Roi, Deputy Military Representative to EU

La politique de rupture, par les U.S.A, de l'ordre multinational de l'après-guerre pourrait avoir des conséquences désastreuses. L'isolationnisme, la dénonciation des accords internationaux (Iran, Paris ...) doit éveiller l'Union Européenne.  L'affaiblissement de l'Alliance Atlantique rend en même  temps la Russie et la Chine plus fortes. Évolue-t-on 'vers la fin de l'alliance atlantique ou vers un mini-Otan ? Les européens ont longtemps oublié que les États-Unis n'étaient pas seulement une nation "atlantique" mais aussi une nation "pacifique".  L'approche pacifique et la sécurité l'emportent sur la dimension européenne. Que doit être la sécurité européenne, à l'époque des migrations (Frontières extérieures)! Brexit, succès croissant des partis Eurosceptiques?  Une politique de défense européenne à 27, est -elle crédible? Ou est-il plus réaliste de penser à une structure de défense d'un noyau européen?

 - (15 nov 2018 - 16:30)

Débat dans le cadre du Cycle de conférences "Voyage dans le village du monde avec le Prof. Louis Baeck", organisé en collaboration avec Pr. Dirk Heremans.

Jeudi 15 novembre 2018 à 16h30 : "Global Finance"
(en relation avec L.Baeck: "De financiële systeemcrisis in geopolitiek  perspectief", Standpunt, juin 2009).

modérateur : Dirk Heremans
keynote : Peter Praet : “Monetary Policy and Financial Stability” 
intervenants : Paul De Grauwe et Cynthia Van Hulle

Débat suivi d'un "walking cocktail".

En raison du caractère international du sujet et des participants éventuels, le débat est organisé en anglais.

Ci-dessous un bref aperçu du sujet:

Global Finance

What future for banks and sustainable global finance?

The debate focusses on financial crises, bank reform and the future of global finance;

  1. Is sustainable financial stability within reach or are we sleepwalking to the next financial crisis?
  2. Can actual inflation (and business cycle) oriented monetary policy by the ECB be better geared to financial stability?
  3. And can worldwide monetary arrangements (on exchange rate stability) avoid currency wars and destabilizing capital flows?
  4. Do we return to the crisis-prone “exuberant financialisation “ of the economy  or stop the dominance of this Anglo-Saxon financial capitalism (Wall street, City London)?
  5. Are Fin-Tech innovations in the digital age to become game changers presenting new opportunities or new instability for bank business models.?
 - (24 oct 2018 - 19:45)

Nous vous annonçons déjà notre concert à la Fondation Universitaire, avec une finaliste du Concours Reine Elisabeth 2018 pour Chant, nommément Charlotte Wajnberg, accompagnée de son époux au piano, le mercredi 24 octobre 2018 à 19h45 (en collaboration avec le dr. Erik Loosen, membre du Club de la Fondation Universitaire, Président “Vereniging Vlaamse Academici afdeling Brussel”).

Programme

Mahler (Hans und Grete, Ich ging mit Lust durch einen grünen Wald, Liebst du um Schönheit, Rheinlegendchen)

Schubert (An die Nachtigall, Suleika, Die Rose, Nachtstück, Rastlose Liebe)

Wolf (Die Spröde, Die Bekehrte, Italienisches Liederbuch: Auch kleine Dinge, Du denkst mit einem Fädchen, Schweig’ einmal still, Ich hab’ in Penna)

Menotti (Lucy: “Hello Margaret, it’s you?” (The Telephone) )

Quelques airs d'opéra

et encore plus ...

Pages