Activités passées

La Fondation Universitaire organise régulièrement des activités pour les membres du Club. Dans la présente rubrique un bref rapport est donné de quelques activités passées.

 - (30 juin 2017 - 12:30)

Dans le cadre de l'initiative "World of Cities" :

Déjeuner-débat (N) –  «Qualité de vie des villes européennes : défis environnementaux et climatiques» avec Prof. Hans Bruyninckx, KU Leuven, CEO, European Environmental Agency (EEA).
Comment les politiques d’aménagement des régions belges se situent-elles par rapport aux pays européens ? Le système “Copernicus”, capable d’observer la terre sous différents angles, a permis de réunir une information précise sur la transformation du sol européen par bétonnage (“soil sealing”). L’EEA a travaillé sur l’interprétation de ces données. Elle a analysé les facteurs qui influent sur l’étalement urbain et en a évalué les effets pervers directs et indirects. Comment l’Europe et ses programmes territoriaux peuvent-ils exercer une influence positive sur l’aménagement du territoire européen ?

 - (23 juin 2017 - 10:00)

Visites guidées à la Roseraie Coloma (St-Pieters-Leeuw) et au Jardin-Musée du château de Gaasbeek, avec le prof. Jan Rammeloo, Directeur honoraire du Plantentuin van Meise, et de M. Marcel Vossen, directeur provincial honoraire de l’Agence de la Nature et des Forêts, et qui a relevé le défi pour la création de ces jardins.  

Lunch: De Koetsier(Joseph Depauwstraat 27, 1600 Sint-Pieters-Leeuw) - De Koetsier est situé dans le parc Coloma.

Roseraie Coloma (Sint-Sebastiaansstraat 12, 1600 Sint-Pieters-Leeuw)  

Le château situé sur le domaine a hébergé pendant longtemps plusieurs générations de familles issues du milieu aristocratique. Le domaine doit son nom à Karel de Coloma, chambellan de la reine et impératrice Marie-Thérèse d’Autriche. Le parc a été remis à la Région flamande. Le château a ensuite été acheté par la commune de Leeuw-Saint-Pierre en 1984. Après avoir fait l’objet de travaux de restauration et de rénovation, le château abrite à présent un centre culturel. Le jardin s’est développé au fil des ans pour se transformer en une magnifique roseraie. En 1994-1995, le jardin potager a ainsi été remplacé par la première roseraie. Celle-ci se compose principalement de roses rouges et blanches et fait référence aux couleurs de la baronnie Roose. L’agencement en formes géométriques rappelle le style renaissance d’origine du domaine et l’ancien jardin potager, aujourd’hui disparu. Suite à l’appréciation du public et à l’intérêt suscité par les visiteurs, une deuxième partie a ensuite été réalisée : la roseraie flamande. Les principaux obtenteurs de roses flamands (Louis Lens, Wilfried Delforge et la Station des Plantes ornementales de l’État à Melle) y présentent leurs variétés les plus représentatives. Le jardin comprend une sélection de 250 roses. L’idée de créer une promenade parsemée de fleurs est alors rapidement apparue, de même que celle de disposer d’un jardin retraçant l’histoire de la rose à travers les siècles et d’un jardin international. Ces derniers ont été ouverts au public en 2000. Au cours de l’hiver 2001-2002, la tourelle a elle aussi fait l’objet de restaurations pour être transformée en musée de la rose.

Jardin-musée (Parking : Kasteelstraat 40, Lennik)
Le jardin-musée offre un aperçu impressionnant de variétés traditionnelles et souvent extrêmement rares de fruits et de légumes, lié à des formes de taille ingénieuses diverses, ce qu'on appelle le fruit en espalier). Le jardin comprend également le jardin « français » muré en style baroque antérieur, avec son double escalier et la vue panoramique sur le château.
Pour info:
Le Château de Gaasbeek se situe au milieu d'un vaste parc (49 hectares) qui a déjà été aménagé au dix-septième siècle. Des allées impressionnantes et des petits sentiers de promenade se succèdent. Probablement, on y trouve même les hêtres les plus hauts de la Belgique ! Lors de votre promenade, vous découvrez quelques bâtiments qui sont historiquement liés au château : la chapelle baroque Sainte-Gertrude avec son retable de Gerard Seghers, le pavillon baroque avec son plafond unique en stuc, la grange néogothique, le pavillon octogonal ou la maison à poudre, l'arc de triomphe à la façon des classiques érigé en honneur de Napoléon, l'ancienne conciergerie (aujourd'hui brasserie 'Graaf van Egmond'). En outre, le domaine comprend trois grands étangs. 

 - (19 juin 2017 - 18:00)

Découverte littéraire-philosophique (en N) avec le prof.Mark Eyskens, à l’occasion de son livre le plus récent, Que se trouve-t-il au Nord du pôle Nord? – Critique : M. Kurt Van Eeghem, présentateur culturel et littéraire à la radio Klara et à la télévision. Présentation suivie d'un cocktail dinatoire avec session de dédicace. 

Dans son 58e livre, «Que se trouve-t-il au nord du pôle Nord? Le sens d’une quête de sens » (428 pp., Witsand), Mark Eyskens s’adresse à un professeur imaginaire, à la deuxième personne tout au long d’un livre « de tutoiement » prolongé. Il s’agit d’un roman de voyage mais également d’une réflexion philosophique, vers le haut Nord pendant lequel des questions surgissent quant aux tenants et aboutissants du monde et de ses habitants. Un professeur imaginaire, en quête de sens,  entreprend un voyage dans l'Arctique à la recherche de l' énigmatique aurore boréale. A bord du navire de croisière, où il donne des conférences et anime de nombreuses discussions de table, il rencontre Rebecca, une ancienne étudiante, avec laquelle il engage des conversations approfondies au sujet des « choses de la vie ». Rebecca et son ami musulman Saïd, dans leur vie quotidienne, se sont engagés dans la déradicalisation et le dialogue interreligieux et transconvictionnel. Pendant le voyage des événements dramatiques se produisent, qui se réfèrent à l'actualité et ses retournements. Breaking News. Le professeur et Rebecca, qui écrit une thèse de doctorat, se sentent écrasés, au-delà des éphémérides, par des questions existentielles sur la vie, la mort, l'amour et  la souffrance, à travers des péripéties à caractère parfois pathétique.
Le livre est à la fois impressionniste et expressionniste, tachiste, multi-facial, voire déconstructiviste. Parfois mortellement grave mais aussi ironique et sarcastique, au pied léger et au regard pesant. A la mesure et à l’image de la vie humaine. Les deux protagonistes, le professeur et la doctorante, se grisent de lumière, la plus enivrante de toutes les ivresses, quand l'aurore boréale les irradie là où l'horizon, au-delà de ses limites, devient lumière divine.  Le prof et Rebecca découvrent que les questions existentielles croissent aussi sur la glace polaire et que la recherche du sens de la quête de sens par les humains n’est jamais dénuée de sens.

,
 - (31 mai 2017 - 10:30)

Mercredi 31 mai  2017
À 10h30 : Visite guidée de l’exposition ‘Pol Bury. Time in motion’ au BOZAR (F/N)
À 12h30 : Déjeuner à la Fondation Universitaire
À 14h30 : Visite guidée de l’exposition ‘Yves Klein. Theater van de leegte’ au BOZAR (F/N) 

L'artiste belge Pol Bury(1922-2005) est un des fondateurs de l'art cinétique. Après des débuts en peinture marqués par l’influence de Magritte et un passage au sein des groupes Jeune Peinture belge et CoBrA, il emprunte une nouvelle voie. Fasciné par l’art d’Alexander Calder, Bury se tourne vers la sculpture et intègre le mouvement dans son œuvre. Grâce à son travail profondément personnel, à la fois héritier du surréalisme et pétri d’innovation, il s’impose sur les scènes artistiques de Paris et New York, accédant ainsi à une reconnaissance internationale. Au travers de cette rétrospective, découvrez l’œuvre vaste et diversifiée de Bury. Peintures, sculptures, œuvres mobiles, fontaines, bijoux, réalisations graphiques et écrits vous sont présentés lors de cette exposition, la plus importante dédiée à cet artiste majeur sur le sol belge depuis vingt ans. 

Plus d'information : http://www.bozar.be/fr/activities/118898-pol-bury

Après la prestigieuse Tate Liverpool, BOZAR accueille, ce printemps 2017, l'exposition du célèbre artiste français Yves Klein. Klein s’est fait connaître grâce à ses monochromes « bleu marine ». Comme nul autre, son art exprime l'idée d'une infinitude spirituelle et sa quête de l'immatériel. À travers ses œuvres picturales et ses performances spectaculaires, Yves Klein est considéré comme le précurseur du happeninget du body art. Se composant de chefs-d'œuvre jamais exposés et d'images rares, cette exposition se propose de vous faire découvrir l'œuvre de cet artiste d'avant-garde et les nouvelles perspectives qu'il a ouvertes sur le monde de l'art. 
Plus d'information :  http://www.bozar.be/fr/activities/119802-yves-klein

 - (30 mai 2017 - 12:30)

Dans le cadre de l'initiative "World of Cities" :

Déjeuner-débat (F) « Infrastructure et paysage » avec Guillaume van der Vaeren  (urbaniste-paysagiste, JNC International- Joining Nature and City)
En contraste avec la politique anti-béton annoncée en Flandre, la nouvelle législation territoriale wallonne s’apprête à augmenter les pouvoirs des communes pour entre autres autoriser de nouveaux lotissements. Dans cette perspective de décentralisation, comment le Bureau JNC (‘Joining Nature and City’) voit-il l’avenir du territoire Wallon ? De quels instruments disposent les urbanistes pour œuvrer en faveur du paysage et de la qualité de vie ? Quelques exemples concrets seront présentés, dans la foulée de la Première Biennale du Paysage tUrbain Bruxellois (BULB -  Brussels Urban Landscape Biennial) tenue à Tour et Txis, qui a réuni quelque 500 participants. 

 - (17 mai 2017 - 10:15)

Visite guidée (F/N) de l’exposition  ‘Rik Wouters : exposition rétrospective’, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, suivie du déjeuner à la Fondation Universitaire. 

Figure de proue du fauvisme brabançon, Rik Wouters laisse une œuvre éclatante et colorée, loin des drames qui ont marqué son existence jusqu’à sa disparition prématurée en 1916, à l’âge de 33 ans. Rik Wouters a dominé tant la peinture, la sculpture que le dessin : son parcours extraordinaire l’érige aujourd’hui en Maître incontournable de l’Art moderne en Belgique.

La rétrospective qu’organisent les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, en partenariat avec le Musée Royal des Beaux-Arts Anvers, est exceptionnelle. Pour la première fois, ces deux musées rassemblent en une seule exposition la plus importante collection d’œuvres de l’artiste belge le plus illustre du début du XXe siècle. Des prêts rares de collections privées et de grands musées internationaux complètent l’ensemble. Cette exposition majeure clôture les hommages liés au centenaire de la mort de l’artiste. 

L’art de Rik Wouters, c’est avant tout une abondance de couleurs et des sujets authentiques, simples, touchants. Par son langage visuel, la construction de ses sujets et la richesse lumineuse de sa palette, il a développé un style d’avant-garde, tout en ayant été associé à Ensor, puis Cézanne ou encore Renoir. Rik Wouters fut rapidement apprécié par ses contemporains ; son talent fulgurant, fauché dans sa jeunesse par la Grande Guerre puis la maladie, nous lègue un héritage artistique fascinant et magistral.

 - (8 mai 2017 - 00:45)

Comme les années passées, et grâce à notre bonne collaboration avec le concours Reine Elisabeth, nous aurons le plaisir d'offrir à nos membres de bonnes places pour le concours Reine Elisabeth 2017 pour violoncelle.

Nous pouvons proposer les abonnements suivants :

Abonnement complet 
- Première épreuve (8/05 > 13/05/2017) à 15:00 et à 20:00 au Flagey-Studio 4
- Demi-finale (15/05 > 20/05/2017) à 15:00 et à 20:00 au Flagey-Studio 4
- 6 soirées de finale (29/05 > 3/06/2017) à 20:00 au Palais des Beaux-Arts
- Concert de lauréats (13/06/2017) à 20:00 au Palais des Beaux-Arts
- Concert de clôture (15/06/2017) à 20:00 au Palais des Beaux-Arts
Prix en 1ère catégorie: 725 € p.p. - Prix en 2ème catégorie: 590 € p.p.

Les 6 soirées de finale (du lundi 29 mai au samedi 3 juin 2017 à 20h), le concert des lauréats (mardi 13 juin à 20h) et le concert de clôture (jeudi 15 juin à 20h) au Palais des Beaux-Arts.
Prix en 1ère catégorie: 560 € p.p.  -  Prix en 2ème catégorie: 440 € p.p.

Les 6 soirées de finale (du lundi 29 mai au samedi 3 juin 2017), au Palais des Beaux-Arts à 20 heures. 
Prix en 1ère catégorie: 440 € p.p. -  Prix en 2ème catégorie: 345 € p.p.

Le concert des lauréats uniquement (mardi 13 juin à 20h) au Palais de Beaux-Arts. 
Prix en 1 ère catégorie: 95 € p.p.  -  Prix en 2ème catégorie: 75 € p.p.

Le concert de clôture uniquement (jeudi 15 juin à 20h) au Palais de Beaux-Arts.  IL N’Y A QUE TRES PEU DE PLACES!
Prix en 1ère catégorie: 102 € p.p. - Prix en 2ème catégorie: 80 € p.p.

Etant donné la bonne collaboration, le programme vous est offert gratuitement. 

Vous aurez également l’occasion de participer à une réception soignée pendant l'entracte du concert de lauréats et du concert de clôture au prix de 28 € p.p.

 - (21 avr 2017 - 12:30)

Dans le cadre de l'initiative "World of Cities" :

Déjeuner-débat (N)« Nouvelle approche en Flandre sur l’aménagement du territoire et la mobilité » avec  An Rekkers & Hans Tindemans (Vlaamse Vereniging voor Ruimtelijke Planning - VRP)

Dans le sillage de la présentation du "Vlaamse Bouwmeester" Prof. Leo Van Broek à la FU-US en octobre 2016 un changement de paradigme s’impose pour maintenir la prospérité et la qualité du paysage en Flandre. La politique de mobilité doit passer de la fluidité routière partout vers une meilleure accessibilité grâce à plus de proximité et une meilleure qualité de vie. La politique d’aménagement doit mettre fin au bétonnage inutile du paysage rural. Le plan d’aménagement régional en préparation et le Bouwmeester optent dès lors avec force pour une densification autour des nœuds d’infrastructure. Le Manifeste Mobilité 2.0 du VRP, résultat d’une large participation de ses membres, montre comment le changement de paradigme peut devenir effectif et à quel coût. 

 - (28 mar 2017 - 18:00)

Mardi 28 mars 2017 à 18h: Rencontre littéraire à l'occasion de la publication du livre:

“Sils Maria: L'île des bienheureux selon Nietzsche.
Haut lieu de culture et de rencontres européennes et internationales.”  (N/F) 

avec les auteurs: le prof. ém. Peter André Bloch, Directeur de la Maison Nietzsche à Sils Maria,  le prof. ém. Jacques Vandamme, K.U.Leuven, et Madame Myriam Vandamme, co-éditrice. Commentaires par le prof. Mark Eyskens. Suivi d'un walking cocktail, avec session de dédicace.

Programme

Mot de bienvenue (F/N) par le Prof. Eric De Keuleneer
Présentation par le Prof. Jacques Vandamme (F/N)
Prof. Peter André Bloch : "L'île des Bienheureux dans la littérature et la peinture”
Lecture de textes par Myriam Vandamme
Prof. Mark Eyskens (F/N) : "Nietzsche est-il encore actuel?"  
Walking cocktail

 

 - (17 mar 2017 - 12:30)

Vendredi 17 mars 2017 à 12.30 h. Déjeuner-débat (N/F) "L'expérience d’environ deux années de contrôle bancaire dans l'Union Européenne"  avec Monsieur Robert Priester, Directeur-adjoint de la Fédération européenne des banques, et Monsieur Jo Swyngedouw, Head of Prudential Policy and Stability Division, Banque Nationale de Belgique.  Introduit par le Baron Bernard Snoy, Président d’ELEC. Débat animé par le prof. Eric De Keuleneer.  Activité organisée en collaboration avec ELEC (European League of Economic Cooperation).

Pages